La XBOX One : tuée et enterrée par Sony avant même sa sortie !

La XBOX One, récemment sortie, a fait l’objet de nombreux débats de gameurs et d’articles de presse : très critiquée depuis sa présentation à l’E3 en Juin, on la trouve sans nouveautés mais avec beaucoup plus de contraintes comme, notamment, la connexion internet obligatoire pour la mise en route de la console. Profitant alors de cette agitation, Sony et sa nouvelle PlayStation s’en tirent très bien : la présentation de la PS4 a eu un très bon effet et s’est bien déroulée à l’E3, elle est désormais considérée comme la console n°1, devançant largement Microsoft à présent.

Xbox-One-vs-PS4.001-1060x595

La cause d’un tel échec

Effectivement, Microsoft a enchaîné les ratés et les gaffes lors de la présentation de sa nouvelle console : insistant trop fortement sur les nouveautés « négatives », aucun point positif marquant n’a été décelé. Le prix sera de 499€, connexion internet obligatoire, jeux d’occasions quasi-interdits… ce ne sont que quelques contraintes parmi tant d’autres. De son côté, Sony annonçait une console à 399€  et des jeux dont les gameplays coupent le souffle. Mais ce n’était alors que le début d’une guerre froide entre les deux firmes.

Il y a 18 ans, on revivait la même histoire…

C’était en Décembre 1994 et automne 1995 que Sony vivait pour la première fois une bataille sans merci face à Saturn : les deux consoles proposaient les mêmes caractéristiques mais surtout symbolisaient une révolution du jeu vidéo. A cette époque-ci, déjà, Sony avait su gagner haut la main la guerre marketing grâce à une communication originale et surtout un prix spectaculaire.

Xbox-one-VS-PS4

Le prix n’est qu’un prétexte, selon Microsoft

Car Sony, se moquant de son rival en choisissant, comme point sensible, le prix de la console. Et pourtant, la PlayStation est loin d’avoir fait mieux : lors de la sortie de la PS3, en 2007, le prix de la console était fixé à presque 600€ et pourtant elle fut vendue à 600 000 d’exemplaires en Europe et seulement en deux jours. Microsoft a donc joué là-dessus se ventant de concevoir une console plus fiable, avec plus de qualités, à 100€ moins cher. C’est aussi une guerre économique entre les deux firmes.

Il faut que la XBOX One se rattrape

Et pour ce faire, il n’y aura plus qu’à compter sur une faille de la PS4, le petit quelque chose qui permettra à la console de la firme de Redmond de prendre son envol. On souligne déjà le fait qu’il y ait peu de jeux déjà conçus pour la PS4 tandis que Microsoft en a fait son cheval de bataille, mais ce sont surtout les chiffres de vente qui donneront des résultats concrets quant à la XBOX One et sa popularité auprès du grand public.

Xbox-One1