La douche froide pour World of Warcraft et Activision Blizzard

Activision Blizzard, grand développeur du célèbre MMORPG à abonnement nommé World of Warcraft a révélé récemment ses chiffres du premier trimestre. Ceux-ci, bien que toujours impressionnants, révèlent une grosse perte d’abonnés.wow

Des chiffres vertigineux avant tout !

Et ces chiffres ne sont pas anodins : 8 millions 300 milles abonnés, soit une perte de 1 millions 300 cents milles joueurs. Effectivement, 10 millions de joueurs se connectaient sur WoW en fin 2012 et la décroissance de popularité était déjà lancée. Ce jeu en ligne reste tout de même le MMORPG le plus fréquenté et le plus rentable sur internet : pas moins de 1149 millions de dollars de bénéfices brut en 2012, meilleure année depuis la fusion Activision – Blizzard. La firme « mère » de World of Warcraft s’attend donc à une baisse de revenus provenant du jeu cette année.

acti-blizz

La cause de ce creux

Peu grave pour Activision Blizzard car si World of Warcraft a perdu des abonnés, c’est que son petit frère World of Warcraft : Mists of Pandaria lui a volé son succès ! Le nouveau chapitre du jeu sorti fin septembre 2012 a eu un début fulgurant et risque de dépasser assez vite l’ancien WoW s’il reste sur sa lancée.

Cette baise de popularité pour le World of Warcraft « classique » n’est pas une mauvaise nouvelle, c’est finalement ni un gain d’argent, ni une perte, car les joueurs quittant l’ancien WoW vont sur le nouveau. Cet équilibre démontre aussi que les MMORPG et la sortie de leur nouveau chapitre n’attire pas tant de nouveaux gamers, c’est pourquoi World Of Warcraft risque de ne pas subir de grosse mise à jour pendant encore un certain temps.

La palme de la majorité d’infidèles à World of Warcraft revient à…

Warcraft : Mists of Pandaria

C’est l’Asie qui a le plus de gamers ayant quitté World of Warcraft. Activision Blizzard n’a pas précisé de chiffre mais il semblerait que les gamers asiatiques aient été la plus grosse majorité a avoir quitté le célèbre MMORPG. Évidemment ce ne sont pas les seuls infidèles au jeu : l’Occident a été très fortement responsable de ce creux également.

Cette baisse d’abonnement doit tout de même être un signe révélateur ou préventif pour les développeurs d’Activision, qui va devoir mettre en place une nouveauté sur WoW pour ne pas avoir à subir une trop grosse perte à nouveau, les deux chapitres du jeu doivent continuer à vivre coûte que coûte et Activision Blizzard ne souhaite pas fermer World of Warcraft pour laisser place à Mists of Pandaria, mais il ne faut pas s’affoler, on est encore bien loin de cette situation car WoW reste le MMORPG le plus joué.