Mon avis sur Battlefield 3 Aftermath

Développé par Dice et édité par Electronic Arts, Battlefied 3 Aftermath est un jeu multijoueurs qui sortira prochainement sur PlayStation 3 et PC & Xbox 360. Offrant la possibilité d’une évolution au sein de quatre cartes inédites, ce jeu m’a impressionné lorsque je l’ai testé.

Je pense que vous aussi vous serez sous le charme de ce pack quand vous l’essaierez. Je vous présente les principales caractéristiques qui m’ont vraiment marqué en testant Battlefield 3 Aftermath.

Un scénario et une bande son uniques

Le mode Pillage vous verra commencer chaque partie avec un simple pistolet.

Pour ce qui est du scénario, j’ai pu noter lors du test que Battlefield 3 Aftermath nous propose quelque chose de nouveau en termes de qualité. En effet, les quatre cartes de ce pack sont à la fois jouissives, vastes et variées. Et si vous êtes un adepte de Battlefield 3 comme moi, je vous assure que que vous serez vraiment comblés avec les cartes composant le pack Aftermath.

Ainsi, contrairement à Back to Karkand, il nous offre du neuf et pas des maps relookées. La bande son m’a aussi impressionné lors de mon test. Pour preuve, Aftermath bénéficie d’une bande-son de qualité exceptionnelle et je peux dire même qu’elle est l’unique enregistrée sur le marché.

Aftermath est d’une jouabilité impressionnante !

Quand on vous dit que les rues sont torturées !

Tous les fans et joueurs de jeux vidéos le savent. La jouabilité est un facteur important pour apprécier la qualité du jeu. Pour Aftermath, j’ai pu remarquer que les maps sont très réussies. De plus, ces nouveaux environnements permettent aux joueurs de profiter d’une multitude de possibilités en plus du fait qu’ils soient adaptés à divers types de parties.

Je dirai simplement qu’ils sont impressionnants à appréhender. Cependant, je n’ai pas beaucoup apprécié le mode Pillage que je trouve assez décevant. Et cela parce qu’il a une fâcheuse tendance à privilégier les joueurs qui sont malades de la gâchette.

Quid des graphismes et de la durée de vie ?

Azadi Palace mélange grandeur et décadence avec un certain brio.

Les graphismes font également partie des éléments qui m’ont effectivement marqué au cours de mon test de Battlefield 3 Aftermath. En effet, j’ai pu me rendre compte de la présence du moteur de Battefield 3 qui permet toujours de se mettre en plein les minettes.

De plus, même si une ville du Moyen-Orient détruite par un séisme est la seule thématique qui est développée dans ce jeu, je peux avouer que les graphismes ne sont pas mal. Pour preuve, les différentes cartes proposées dans Aftermath possèdent leur propre identité. Ce qui est assez remarquable.